• Il est un petit village en Alsace, où l'on se sent redevenir enfant: c'est Gertwiller, la capitale du pain d'épices

    Là se trouvent le musée et l'atelier de fabrication.

    Au royaume du pain d'épices

    Au royaume du pain d'épices

    Une petite maison "à croquer" dans laquelle on fabrique encore , de manière artisanale un excellent pain d'épices.

    Au royaume du pain d'épices

    Au royaume du pain d'épicesAu royaume du pain d'épicesAu royaume du pain d'épices

     

     

     

     

     

    Au royaume du pain d'épicesAu royaume du pain d'épicesAu royaume du pain d'épices

     

     

     

     

     

     

     

     

    Que de bonnes odeurs qui nous accompagnent tout au long de cette visite, de l'atelier au musée. Celui-ci de plus est un vrai régal pour les yeux , on croquerait même les murs, et les décorations, tout fait envie.

    Au royaume du pain d'épices

    Au royaume du pain d'épices

    Au royaume du pain d'épices

    Dans ce musée on trouve aussi des collections impressionnantes de moules à gâteaux, à kouglopf ou à lamalas:

    Au royaume du pain d'épicesAu royaume du pain d'épicesAu royaume du pain d'épices

     

     

     

     

     

    et toutes sortes d'ustensiles anciens dédiés le plus souvent à la pâtisserie:

    Au royaume du pain d'épices

     

    Au royaume du pain d'épices

    Cette visite ( 2 ateliers de fabrication, Lips et Fortwenger tous deux dans le même village), fut un vrai régal pour le nez et pour les yeux, pour les papilles également. Et ce n'est pas réservé aux enfants, heureusement.

    Au royaume du pain d'épices

    Pour savourer ces délicieux instants, une âme d'enfant suffit.


    votre commentaire
  • Allez à Messine, pêcher la sardine...

    vous y trouverez...

    un salon d'été...vide à l'heure de la sieste...

    Sicile insolite

    puis occupé par les habitués...

    Sicile insolite

    A Monréale, un parking couvert...

    Sicile insolite

    où l'on entasse les voitures , mais on laisse les clés sur le contact afin qu'elles puissent être déplacées par le staff si quelqu'un veut sortir... Pas commun!

    Sicile insolite

    Il faut dire que les places de stationnement sont chères!

    Sicile insolite

    Surtout avec une pareille réglementation!

    Sicile insolite

    Alors la solution: stationnement pas gêné, à peine gênant.

    A Tandari, la mafia... ou l'inspecteur des travaux finis, en plein travail.

    Sicile insolite

     Sèche-linge dans les ruelles.

    Sicile insolite

    De bien beaux communiants, et leur famille, très endimanchés!

    Sicile insolite

    Espérons qu'ils n'aient pas acheté leur lingerie sur le marché de Cap Orlando!

    Sicile insolite

    Et un peu partout, ce spectacle désolant!

    Sicile insolite

     

     

     

     

     

     

     


    1 commentaire
  • 20 décembre 2012

     

    Dur-dur les marchés de Noël! Il fait nuit, il fait froid...

     

    2012 12 10 marché noel riquewihr (39)

    2012 12 10 marché noel riquewihr (55)Riquewihr

    2012 12 12 marché noel colmar (29)

    2012 12 12 marché noel colmar (52)Colmar

    2012 12 14 marché noel kb (33)

    CIMG1193Kaysersberg

    CIMG1134Eguisheim

    CIMG1604Strasbourg

    2012 12 11 marché noel friebourg (147)

    CIMG1343

    CIMG1286 

    Friebourg

    2012 12 15 marché noel bergheim (16)Bergheim

    2012 12 09 noel ribeauville (12)Ribeauvillé

    CIMG1660.JPGFaut bien se réchauffer!


    1 commentaire
  • Les pieds dans l'eau

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Sainte-Victoire

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • 31 janvier 2010

    Le paysage de vignes, magnifique en toutes saisons!
    Ce jour-là, ce n'était plus l'automne, mais pas encore l'hiver. Une belle journée ensoleillée, idéale pour marcher.

    aalsace 2009 (14)rando vignes kb800
    Nous sommes partis vers 10 heures, pensant rentrer pour le déjeûner..., avec juste une bouteille d'eau.
    aalsace 2009 (16)rando vignes kb800
    Nous avons marché, marché et  la faim se faisant sentir, nous avons remarqué qu'il restait beaucoup de raisin non récolté. La bonne aubaine!
    aalsace 2009 (2)rando vignes kb800
                                         Et délicieux!
    aalsace 2009 (23)rando vignes kb800
    Alors nous avons continué notre chemin, tout en picorant les petits grains...
    aalsace 2009 (20)rando vignes kb800  aalsace 2009 (12)rando vignes kb800
    De grain en grain, nous avons continué notre balade, tel le petit chaperon rouge qui s'éloigne sans s'en rendre compte, et ne sommes rentrés que vers 16 heures!
    6 heures de marche, plus de 20 km, c'est vraiment ce qu'on peut appeler une balade gourmande, non?

    aalsace 2009 (3)rando vignes kb800


    votre commentaire
  • 31 janvier 2010

    Point culminant du massif vosgien, 1424m, on peut monter à pied au Grand Ballon d'Alsace On y découvre de belles pentes boisées de sapins et de hêtres.Il offre une vue exceptionnelle sur la plaine d'Alsace, la forêt noire, et plus loin encore lorsque le ciel est bien dégagé.
    Mai 2009, on y va.
    C'est Maurice qui sera notre guide.
    grand-ballon--17-800-copie-1.jpg
    Prêts?
    800-prets.jpg
    C'est parti!  Oulala! déjà perdus?
    Non non, le gps est là...
    grand ballon (11)800
    Paysages magnifiques
    grand ballon (36)800
    Quelques petites fleurs sauvages
    grand ballon (16)800  grand ballon (30)800
    Oxalis                                                                                   Anémones
    grand ballon (15)800
    Petite pause au bord du lac  du Grand Ballon 

    grand ballon (22)800         

    grand ballon (29)800              grand ballon (7)800
    Plus on monte en altitude, plus il fait frais, mais plus on a chaud.
    grand ballon (45)800
    Enfin la pause casse-croûte

    grand ballon (34)800

    Mais on n'est pas arrivés, encore quelques efforts..
    Rando-Grand-ballon_39-marche-800.jpg
    Nous y voilà enfin, il est environ 13heures 30.

    grand ballon (64)800 

    De la -haut, magnifique panorama .
    Ici, le monument dédié aux chasseurs alpins
    de la première guerre mondiale, érigé en 1927, puis détruit par les nazis et reconstruit en 1960.
    grand-ballon--23-800-copie-1.jpg
    Le vent souffle très fort là-haut

    grand ballon (46)800
    et l'orage menace
    grand ballon (65)800
    Il faut redescendre, par un autre chemin, plein de surprises

    grand ballon (72)800 grand ballon (80)800
     puis la pluie
    grand ballon (82)800
    grand ballon (87)800 grand ballon (89)800
    17 h.30, enfin de retour à la voiture, on en a plein les jambes, mais contents de notre journée.
    Notre guide ne nous a pas paumés; Jean-paul n'a pas perdu son sourire. Mais où est passé Roland? Comme d'habitude, derrière son objectif!
    grand ballon (102)800 

    Le rapport: 6 heures de marche, 17 km, 900m de dénivelé.
    Même pas fatigués!!!        ou  juste un peu


    votre commentaire
  • 20 décembre 2009
    Voici quelques-unes des jolies crèches rencontrées en Alsace lors de notre dernier séjour
    aalsace 2009 (16)colmarbl
    Toute petite, sur le marché de Noël de Colmar  

    aalsace 2009 (17)colmarblGrandeur nature, à Ribeauvillé
    aalsace 2009 (16)Ribauvillébl
    La crèche des brodeuses, sur le chemin des crèches de Bergheim
    aalsace 2009 (28)Bergheimbl
    aalsace 2009 (38)Bergheimbl
    Petite crèche chaleureusement éclairée
    aalsace 2009 (39)Bergheimbl


    Crèche en pâte fimo
      aalsace 2009 (41)Bergheimbl
    Crèches en plâtre,dépouillées et magnifiques de simplicité
    aalsace 2009 (47)Bergheimbl

    aalsace 2009 (9)Bergheimbl  
     
    Crèche vivante, à Bergheim
    aalsace 2009 (37)Bergheimbl

    Crèche en plâtre
    aalsace 2009 (239)écomuséebl 

    A Turkheim
    aalsace 2009 (5)Obernaybl

    Très sobre, et originale, sur la route des vins...
    alsace2 24bl

    votre commentaire
  • 5 novembre 2009






    30 octobre 2009

    c'est l'anniversaire de Roro,
    alors j'ai décidé de lui faire une surprise...


    elle sera de taille!
                                                                                      


    Il est juste prévenu quelques jours avant que nous partirons pour un long week-end, on ne sait où, on ne sait comment.
    Il sait seulement qu'il lui faut emporter quelques bonnes bouteilles..
    .
     Alors il imagine:
    une tite bouffe chez les enfants? ça expliquerait les bouteilles...
                     un gîte dans la manche? faisable, pas trop loin...
                                 un séjour dans une yourte à Veulettes? probable, on y avait déjà pensé à une autre occasion...
                                                 une équipée sportive? paint-ball? pourquoi pas?                                                        
                                                                   une aventure à koh-lantha? quand même pas....
      de toutes façons, on ne va pas bien loin puisqu'on part avec la twingo....
    et mon Roro, comme il ne fait pas attention, il ne m'a même pas vue charger la voiture avec le ravitaillement pour 3 jours, les duvets, les oreillers, le gâteau d'anniversaire,  le plan de route etc... rien de rien, et il continue de se creuser la tête en se couchant... de bonne heure car demain vendredi départ à 9h30.

     


    Verte de rage
     Nous sommes donc partis comme prévu à 9h30. J'avais prévenu Roland qu'il n'avait plus qu'une demi-heure à se poser des questions, et qu'il allait tout comprendre d'un coup d'ici peu.
     A mesure que la route défilait, ses calculs s'écroulaient, l'inquiétude et le doute grandissaient..En moi aussi l'angoisse: et si ma surprise ne lui plaisait pas du tout...
    mais tout s'est soudain éclairé quand nous sommes rentrés dans le parc du camping-cariste!
    Oui, j'ai loué un camping-car pour trois jours, en route pour l'aventure....Roro semble content, même s'il y a un peu d'appréhension pour la conduite du véhicule; De toute façon j'avais prévu que s'il refusait de le conduire, je prendrais le volant moi-même, je suis prête à tout.
    Mais là, le choc, la rage, la haine...
                           je suis verrrrrrrrrrrte de rrrrrrage!
    le camping-car prévu n'est pas là, il ne rentrera que vers 14 heures! J'avais tout prévu, tout organisé, et j'ai horreur qu'il y ait un couac dans mes plans!
    On repart donc chez nous récupérer les bouteilles qu'on avait oubliées à la maison.(au moins ça de gagné, on avait oublié nos bouteilles, m..)
    Pourvu qu'en y réfléchissant trop il ne change pas d'avis et refuse cette "aventure"!J'aurais vraiment préféré partir à chaud.
    Entre-temps le camping-cariste , confus et désolé, nous rappelle pour nous proposer un autre véhicule que nous allons voir:  un camping-car de 6 places, un vrai bus,presque un semi-remorque,  ça va pas,non? de quoi se dégoûter de la conduite, et rebuter mon Roro, on n'en veut pas. On attend celui prévu, que j'avais volontairement choisi petit et maniable.
    Et on va manger au restaurant chinois pour se consoler et passer le temps.(c'est toujours ça qu'on fait quand on a une baisse de moral...)



    Enfin le départ!
    La colère un peu calmée, nous allons prendre possesssion de notre engin, nous réussissons à obtenir du camping-cariste une journée supplémentaire, c'est pas trop mal.
    Après quelques instants de prise en main, nous voici enfin sur le chemin de l'aventure, en route vers les Alpes Mancelles, dans un décor automnal magnifique .
















    Roland se fait assez rapidement à la conduite, juste quelques appréhensions pour croiser les camions sur les petites routes,"ça va pas passer" qu'il répète, mais ça passe, alors  il prend rapidement de l'assurance. Je le savais bien qu'il n'est pas plus bête que les autres, moi...
    Nous décidons d'arrêter dans la région de Gacé pour notre première étape de nuit.



    C'est le moment de déboucher nos bonnes bouteilles et de trinquer...
    C'est quand même bien pratique d'avoir tout ce qu'il faut sous la main, de s'arrêter quand on en a envie, là où l'on veut...
     

                                                                                                     Bonne nuit, mon Roro...




     Samedi
    Après un bon petit déjeûner nous reprenons la route vers notre destination initiale: Sillé-le-Guillaume, dans la Sarthe.
    Roland est devenu un vrai camping-cariste: il n'oublie pas de saluer de la main les congénères:
    Parfois il lui arrive encore de se tromper, et de saluer les transporteurs, il a encore quelques progrès à faire, mais chut.....

    Sur notre route, Fresnay-sur Sarthe, magnifique village que nous prenons le temps de visiter, et de photographier:
    nullIl est où le camping-car?

    null
    Reprenons notre route, halte-déjeuner à Montreuil-le-Rétif, sur la petite place de l'église.
    Arrivée à Sillé-le-Guillaume, vers 15 heures. Joli château.
    nullNous pensions y passer la nuit, mais vu que nous avons fini la visite de la ville, nous décidons de repartir. C'est là tout l'intérêt du camping-car.
    En route vers Baumont-sur-Sarthe.Il fait presque nuit, notre premier souci sera donc de stationner le véhicule pour la nuit. Nous nous installons sur la place principale de la ville, quelques voitures y sont déjà, l'endroit semble calme, bien éclairé, c'est là que nous passerons notre deuxième nuit à bord.
    En attendant, nous allons faire quelques belles photos du crépuscule au bord de la Sarthe.
    nullnull
    Retour au camping-car. Surprise, le parking tranquille s'est rempli, il doit y avoir une fête dans une salle à proximité. Plus une place de libre, il y aura sûrement du remue-ménage dans la nuit quand toutes ces voitures repartiront...
    Que de claquements de portières en prespective ,mais cela ne nous empêche pas de dormir, c'est même assez amusant de se trouver au milieu de tout ça, en pleine ville, et de faire tranquillement notre petite popotte, comme à la maison!




    Dimanche
    Tout d'abord quelques obligations de maintenance, car il y a quelques voyants rouges qui s'allument. 
     Nous arrêtons à Saint-Paul-le-Gaulthier, sur une aire de service municipale, gratuite et bien aménagée.
     On dirait qu'il a fait ça toute sa vie...
      

                                                                                                  

       Belle aire de service de St-Paul

    Départ de Baumont vers 9h 45. En route vers Saint-Léonard-des-Bois.
    L'automne et la pluie nous accompagnent .







    En chemin:
                                                                                                                                                            Les Halles de René

    Des lavoirs...
    On se paume un peu dans les petites routes, on cherche Ancinne. Ah! justement on rencontre un paysan-chasseur qui se fait un plaisir de nous renseigner. Il s'en doutait, qu'on était perdus, qu'il dit, et Ancinnes il connait bien, c'est là qu'il va à la pêche, et même qu'il a pêché une carpe de 9 kg, grande comme ça, immangeable d'ailleurs car trop grosse...


    Toujours, toujours l'automne, dans toute sa splendeur...

    Déjeuner à Assé -le-boisne. 
                                                                                                      

    En route vers saint-Léonard. Il pleut, mais cela n'empêche pas Roro de prendre des photos. On aurait du penser aux bottes en caoutchouc. Et dire que j'ai failli ne même pas prendre les vêtements de pluie, pauvre Roro!

    La pluie qui tombe sans relâche nous incite à remonter dans notre maison à roulettes et continuer notre route.
    Nous arrivons bientôt à Saint-Céneri-le-Géreï, petit village classé dans "les plus beaux villages de France".
    Et là, on se croirait dans un autre monde! Magnifique!
    Le parking est au bord de la rivière, au coeur du village, agréable, c'est sûr on passera la nuit ici, et demain à l'aube, Roland ira faire des photos du cours d'eau, pourvu qu'il y ait de la brume.
    En attendant, une visite du village s'impose...
     
    Quelques maisons... 
                                                                                     
                                                                                       Vieux pont de pierres
                          
                                             Roro dans les ruelles, remarquez qu'il ne pleut pas!!!



    L'église, vue d'en bas

    Magnifique panorama sur l'ensemble du village, vu depuis l'église. Les merveilleuses couleurs d'automne subliment le paysage. On croirait un tableau ancien. C'est Roland qui a fait cette belle photo, mais j'avoue que j'ai fait la même,la vue est tellement belle que c'est impossible de rater cette photo!

    La nuit tombe vite, le village s'illumine,la faim se fait sentir,retour au camping-car




    Lundi
    Le jour se lève,on a bien dormi, bercés par le hululement des chouettes, et le son de la pluie sur le toît. 
    Pas de brume sur la Sarthe, mais un agréable rayon de soleil qui projette de beaux reflets sur l'eau, et quelques poules d'eau et canards qui se baignent. Roland sort faire quelques clichés pendant que je prépare, bien au chaud, le petit déjeûner. La vie est belle à bord...

    Vers 9 heures nous repartons. Arrêt au Mont des Avaloirs , le point culminant des Alpes Mancelles
    Mont des Avaloirs































    Carrouges, et son château
    null



    Domfront , ville médiévale et ses ruines.
    Pause déjeûner sur la place de la mairie.

                                                                                                                                                                                 Eglise curieuse, dont le clocher s'écroule....
    Pause à Pont d'Ouilly. Séance photos, les pieds dans l'eau...

    Il se régale, mon Roro, avec son Nikon je-ne-sais-quoi... 






























                                                                                                                     Celle-là, c'est moi....  
                                              

    Nous sommes dans le coeur de la Suisse Normande,passage obligé à Clécy.

    Nous décidons de rouler un maximum pour nous rapprocher de chez nous . Il nous reste une nuit à passer dans le camping-car. Dès que nous trouvons un endroit sympa, nous arrêterons.
    Et nous voilà ici, une ville que certains reconnaîtront sans difficulté....














               



















    Mais oui, c'est à Orbec-en-Auge! Je ne me souvenais pas que c'était une bien jolie petite ville! Bien installés sur la place de l'église, au calme, nous savourons notre dernière nuit de voyageurs itinérants.















    Mardi
    Nous rentrons chez nous, bien contents de notre balade.Nettoyage du camping-car. Et pour se faire plaisir, nous prenons notre dernier repas dans le camping-car stationné....dans le jardin, à Raffetot.

    On est bien, là aussi,non? et toujours ce petit bruit des averses au dessus de nos têtes, ce petit bruit que Roland aime bien parcequ'il lui rappelle le temps des cabanes de son enfance.....


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique