• 10 juillet 2011

    Comme promis, voici quelques détails de notre aventure.

    Déménagement dans la bonne humeur, malgré la pluie. Les amis sont là pour donner un bon coup de main: les filles font les dernières cueillettes de fleurs et de fruits(rassurez-vous, elles n'ont pas fait que cela)

    2011 06 18 déménagement la Mailleraye (15)1200 2011 06 18 déménagement la Mailleraye (22)1200

     

    tandis que les gars font le transport d'objets parfois très lourds et encombrants, pas ce qu'il y a de plus facile, mais tout doit partir...

    2011 06 18 déménagement la Mailleraye (8)1200

    J'en profite pour remercier du fond du coeur David, Rémi, Catherine et Amerigo, Jacques et Véro, Isabelle et Sylvain, et puis Bernard pour leur aide , et pour avoir participé à transformer la corvée de déménagement en une journée fort sympathique qui s'est terminée par une soirée de franche rigolade.Merci et bisous à tous.

    Bien sûr, il faudra du temps pour refaire un jardin digne de ce nom, car pour l'instant ici, il n'y a que de la pelouse et des arbres, ce qui n'est d'ailleurs pas si mal lors des grosses chaleurs:

    2011 06 jardin la mailleraye (12)

    Côté ouest, la fraîcheur sous les  pommiers

    2011 06 jardin la mailleraye (15) - Copie

    Côté est, l'ombre du magnifique vieux bouleau, et l'énorme bignone.

    2011 06 jardin la mailleraye (17)

    Côté sud, l'entrée vue du balcon,  l'allée gravillonnée,et à gauche mon futur jardin .

    DSCF8002

    Et côté nord, le grand espace, avec ses arbres fruitiers, pommiers, cerisiers, poirier, pruniers.... C'est là aussi que mon Roro m'a tendu un fil entre deux arbres pour faire sécher le linge, avec une perche pour relever l'ensemble, comme il y en avait chez notre célèbre tante Antoinette...

    Question pelouse, il y a de quoi s'occuper!   Nous avons du investir dans du matériel adapté

    2011 06 17 tondeuse

    et après quelques débuts difficiles...

    tondeuse

    Roland s'est trouvé une nouvelle passion...

    Voici une photo prise depuis la fenêtre de notre chambre:

    2011 06 jardin la mailleraye (3)

    En cherchant bien, là-bas, tout au fond, on peut y apercevoir un gros bateau naviguant sur la Seine.

    2011-06-jardin-la-mailleraye--5-bat-copie-1.jpg

    Le voilà

    Bien sûr, le premier soir, on s'est d'abord demandés ce qui pouvait bien ronfler de la sorte,c'est  pas une moto, pas  un avion non plus, alors quoi d'autre? Le temps de réagir que c'était un bateau, et de courir à la fenêtre, il n'était plus là!  Et pourtant on le savait qu'on entendrait des bateaux! Mais maintenant nous les reconnaissons de loin.                                                                                                                                                                                                                   DSCF7998

    Un autre bruit qui nous surprend aussi, mais nous enchante, c'est le tintement des cloches de l'église! Nous avions oublié le son de l'angélus, matin et soir, et nous le redécouvrons ici.

    L'église Saint Mathurin

    Nous redécouvrons encore d'autres petits plaisirs oubliés, comme le marché local du vendredi, le goût du pain frais de la boulangerie du village, le passage des promeneurs devant notre portail etc...

    Ici, nous sommes dans le" parc régional des boucles de la Seine", de plus nous nous trouvons sur  "la route des fruits", et nous bénéficions d'un microclimat du à la présence du fleuve et des falaises qui le bordent. Nous sommes au sud....de la Seine.

    La Seine, toujours un régal pour les yeux! nous devons la longer sur 800m pour nous rendre à pied au centre du village, quel plaisir le matin lorsqu'il reste en core un peu de brume de la nuit,  de voir apparaitre un gros bateau au loin, d'entendre le clapotis de l'eau, de suivre des yeux les ébats des cygnes qui se sont installés sur la rive...et puis ce calme... il y a comme un air de vacances...  

    DSCF7980

    Photographes amateurs, à vos appareils!

    Pour aller "de l'aut'côté d'l'eau", comme disent ceux qui habitent de l'aut 'côté de l'eau, nous avons le choix:    

    2011 06 25 bac heurteauville (4)

    prendre le bac d'Heurteauville, à 3km5 de chez nous,ou traverser le Pont de Brotonne . Le bac, forcément c'est moins rapide, il faut l'attendre s'il est encore de l'autre côté.  C'est un tout petit bac qui ne prend que 8 voitures à la fois, mais après tout, on n'est pas pressés! C'est tellement plus pittoresque!

    Après ces dures journées, un petit réconfort s'impose:

    2011 06 23 la mailleraye daniel dédée (11)1200

    Nos premiers hôtes, Daniel et Dédée, sont venus deux jours faire connaissance avec les lieux, il faisait beau, il flottait comme un air de vacances.Ils ont pu tester la chambre que nous aimerions transformer en chambre d'hôtes dans un futur pas trop lointain.

    Au planning, balade au bord de l'eau, farniente sur la terrasse:

    2011 06 23 la mailleraye daniel dédée1200

    Petite sieste bien méritée.

    Les cartons sont presque vidés, les armoires se montent et se remplissent, chaque chose trouve sa place, le plus dur est fait.

    Maintenant il nous reste à mettre notre empreinte un peu partout, mais déjà nous nous sentons bien ici, et nous nous apprêtons à y passer de longues, longues vacances...

    Aujourd'hui, il pleut, et bien sûr ici quand il pleut, c'est comme partout ailleurs, gris et triste. Mais peu importe, on a de quoi s'occuper, un bon petit chantier en cours... alors j'ai commencé à mettre ma petite touche personnelle dans la maison.

    cerises1200bis.JPG

    Sur la route des fruits? Marieno est passée par là....

    Et surtout n'hésitez pas à nous rendre une petite visite si le coeur vous en dit, nous serons heureux de vous recevoir et de partager notre petit coin de paradis dans les boucles de la Seine.


    votre commentaire
  • 31 janvier 2010
    Depuis longtemps déjà, j'avais envie de parler de mon "petit frère".
    C'est un personnage original et nature, qui se donne sans compter lorsqu'il se passionne pour quelquechose.
    Un personnage qui a beaucoup voyagé , à pied, sans compter les kilomètres, sans regarder  l'heure , sans écouter sa faim, et qui a acquis ainsi une certaine culture très personnelle. Pourquoi s'embarrasser l'esprit de choses qui ne vous intéressent pas?
    Patrick-article bl (8)                                                                     L'homme qui parle aux pierres...
    Ses centres d'intérêt?
    Les vieilles pierres,surtout les vieilles pierres, et puis l'architecture, la météo, la mer (surtout lorsqu'elle est déchaînée), la nature, la photographie (on peut voir quelques-unes de ses photos sur le blog de Marie-Ange) etc..sans oublier la musique classique.
    Les pierres, il suffit de regarder ses mains toutes amochées pour comprendre tout ce qu'ils se sont racontés, elles et lui.
    La mer, il en connait tous les soubresauts, c'est comme si elle vivait en lui.
    La nature, il ne supporte pas tout le mal qu'on lui fait, c'est lui qui souffre.
    Patrick-article bl
    Un beau bébé joufflu, mignon, comme tous les autres bébés.
    C'était "notre petit frère".

    Patrick-article bl (2)

    Et puis il a grandi, comme les autres, mais sans avoir jamais pu être scolarisé comme tous les enfants, à cause d'une maladie qui l'a rendu "différent".

    Je me souviens avoir passé du temps à essayer de lui apprendre à lire et écrire alors que j'étais encore une petite fille, et je crois que c'est de là que m'est venue ma vocation d'éducatrice, puis d'institutrice. Je lui dois ça.

    Aujourd'hui il sait lire,  et écrire, assez pour se débrouiller, et pour s'intéresser à un sujet. Il a même un penchant pour les "beaux livres".

    C'était pas toujours facile de sortir dans la rue avec lui et d'entendre dire "voilà les R. qui promènent leur fou.." mais on s'en fichait, c'était notre "petit frère" et on l'aimait bien, il ne fallait pas s'aviser de lui faire du mal.On l'emmenait partout, on le protégeait.

    Patrick-article bl (1)

                                                                                  Le gamin qui cassait des briques...

     Aujourd'hui c'est un homme ,presqu'à l'âge de la retraite, et nous sommes fiers de lui.

    Il s'en est bien sorti. D'établissement spécialisé en CAT, en foyer, il a fait son petit bonhomme de chemin.

    Et même que l'on parle de lui dans les journaux.

    2008 08 21 patrick la redoute pressegomme 800-copie-1

     

    img195

    Patrick-article bl (10)

    Nous sommes allés le voir sur ce site de La Redoute pour lequel il se passionne au point d'y passer deux mois par an, son mois de congés payés, et un mois sans solde, et où il fait bénévolement un travail usant et difficile mais qui lui plaît.

    2009 08 24 Pique-nique avec Patrick 004

    2009 08 24 patrick la redoute (26)1200  Patrick-article bl (5)

                                                                    Fort de la Redoute, petit patrimoine...

     

    Patrick-article bl (6)  Patrick-article bl (3)

    2009 08 24 patrick la redoute (17)1200

    Patrick est intarissable lorsqu'il s'agit de parler de "son fort", et de tout le travail de restauration qu'il y fait.

    Avec lui plusieurs stagiaires, élèves en école d'architecture, "mes ouailles" dit-il, se forment sur le travail de taille des pierres.

    Patrick a tant de patience pour ce genre de travail, que parfois il est le seul à pouvoir restaurer certaines parties qui demandent une découpe plus complexe, plus précise.Il est capable de vous couper une brique en tranches de 1cm dans le sens de l'épaisseur, avec un fil de nylon!  C'était d'ailleurs là un de ses passe-temps, et on se souvient tous comment il avait entièrement démonté le sol en briques du garage de notre maison d'enfance, rien que pour les réduire   en poudre!

    A quoi cela peut-il bien servir, me direz vous? Et bien à rien, tout simplement à rien!  Mais Patrick, il est comme ça!

     

    Patrick-article bl (7)

    Nous avons poursuivi notre journée par un piquenique, en bord de mer, au cours duquel il nous a raconté toutes ses périgrinations, puis ses angoisses pour la retraite qui s'approche. Des angoisses bien ordinaires, non? Les mêmes préoccupations que vous et moi.Sauf que lui se demande à quoi pourront bien ressembler les vacances quand il  n'y aura plus le travail.

    Ensuite, bien sûr, une petite promenade  les pieds dans l'eau.Ce fut une belle journée, il semblait content de l'avoir passée avec nous, et content d'avoir pu partager avec nous une partie de sa passion.

    2009_08_24-patrick-la-redoute--39-800.jpg

                                                                                                                   La plage de Franceville

    Et puis il est reparti, tout seul comme il en a l'habitude, dans son monde, dans ses pensées, le sac sur le dos, vers son univers.

    C'est vrai, nous sommes fiers de notre "petit frère".


    votre commentaire
  • 25 janvier 2010

    C'était dans les années 68-70, notre jeunesse, notre folie, notre délire...
    raffetot-hyppies--5-800.jpg
    Même si ça nous a passé, il en reste des traces, et une certaine nostalgie ...
    raffetot-hyppies--8-800.jpg Ca nous va encore bien, n'est-ce pas?
    800.jpg       L'est pas beau mon Roro?
     C'était lors d'une fête de famille, en Alsace,une bonne occasion pour se déguiser et retourner quelques dizaines d'années en arrière...


    votre commentaire
  • 6 janvier 2010

    Surprise au réveil ce matin! 10 à 15 cm de neige, tombée en silence tandis que nous dormions d'un profond sommeil.

    Premier regard émerveillé à travers les décos de noël qui ornent encore les fenêtres:

    2010 01 03 Raffetot neige (87)bl 2010 01 03 Raffetot neige (89)bl

    Chaussons les bottes, en route pour une petite visite du jardin

    2010 01 03 Raffetot neige (29)

     

    2010 01 03 Raffetot neige (30)bl

    2010-01-03-Raffetot-neige--37-bl.JPG

    Puis dans la campagne encore immaculée

    balades 3471bl

    balades 3498bl

     

    balades 3479bl

    Dans le village, le "chasse-neige" ne tarde pas à s'activer

    balades 3489bl

    La campagne  magnifique, une belle balade vivifiante en compagnie d'amis, des paysages méconnaissables, des instants de bonheur...

    2010 01 03 Raffetot neige (67)bl

    2010 01 03 Raffetot neige (84)bl

    2010 01 03 Raffetot neige bl(85)


    votre commentaire
  • 4 janvier 2010

       Bonne et heureuse année 2010 à   tous!

     


    bonne année2010
    par Marieno


    votre commentaire
  • 14 novembre 2009

    Et maintenant nous voici inscrits au club de marche de Bolbec. C'est par hasard que nous en avons appris l'existence, il paraît qu'il fonctionne depuis plus de 25 ans! Pourtant on sort, on ne les avait jamais vus!
    Peu importe, nous avons fait notre première marche avec "les marcheus d'Boulbais", 8,8km, en deux heures, chemins de forêt et petites routes, nous allons découvrir Bolbec sous un autre angle.


    Tête baissée, chacun regarde où il met les pieds...



    Chausser les chaussures de marche à Bolbec, prendre les bâtons, le sac à dos, qui l'eût cru? Et pourtant...


    votre commentaire
  • 25 octobre 2009
    24 octobre 2009

    Soirée dansante organisée par le club de danse. Pour l'occasion, nous nous sommes costumés comme il se devait...
    et l'effet était plutôt réussi, et remarqué!

    Sympathique soirée, comme dab.

    votre commentaire
  • octobre 2009
    Un ordinateur, même un portable, en permanence sur la table de la salle à manger, ça fait désordre!

    Alors Roro voulait une petite table pour s'installer un peu plus confortablement avec son copain le portable C'est ainsi qu'il me parla de planche, de trétaux, et je ne sais quoi....
    Quoi?
    J'ai pas du bien comprendre.....quoique...

    Attention ici, en matière de déco, on ne fait pas n'importe quoi!
    Alors, j'ai réfléchi, j'ai cherché, et puis...
                                             J'ai pensé à cette machine à coudre qui dormait la-haut....

    Cette vieille machine à coudre qui lui vient de ses ancêtres, il me semble qu'elle ferait bien l'affaire, et qu'elle ne déparerait pas dans mon petit décor rustique.
    Roland l'avait récupérée dans les années 70; elle lui avait été donnée par une vieille alsacienne réfugiée dans le sud-ouest depuis la guerre, et elle-même l'avait reçue en cadeau dans son jeune âge, de la part de sa patronne.
    On peut donc dire que cette machine est âgée d'une bonne centaine d'années.
    et par respect pour les vieilleries, elle mériterait bien de trouver une petite place chez nous.
    Et il faut bien reconnaître que c'est quand même une belle promotion pour une vieille machine à coudre, que de terminer en table d'informatique, non?

    Aussitôt dit, aussitôt fait: un bon coup de nettoyage, enlever la machine, découper une petite planchette pour combler le trou, voilà une jolie table pour poser le portable.
     De tout façon, la machine elle-même reste à proximité et "remontera" sur la table à chaque fois que le portable repartira à Yébleron.
    Maintenant Roro peut travailler tranquillement dans son petit coin:

    Travailler, vous avez dit travailler?

    Sous ses pieds, la pédale, alors soyons écolo...
    Par souci d'économie d'énergie, une dynamo est installée:
                                  Roro pédale en cogitant, et fournit ainsi l'énergie nécessaire à l'alimentation du portable!
    Ingénieux mon Roro, non?

                     ça pédale, ça pédale...


    Vous y croyez vraiment?


    votre commentaire
  • 15 octobre 2009


    C'était une petite chienne adorable, affectueuse et fidèle. Elle nous à quittés à la fin du mois d'août, aprés 13 années à nos côtés.  On la trouvait parfois un peu "collante", toujours dans nos jambes, mais maintenant qu'elle n'est plus là....

    votre commentaire
  • 10 octobre 2009

    Je vous présente tous mes chéris...




         

    Roland, mon compagnon, dit Roro.
         Ah! il lui en faut de la patience, à mon Roro pour supporter toutes mes lubies!
         Parfois il me trouve un peu bizarre, mais c'est pour ça qu'il m'aime...







                                                Et voici nos petits-enfants:




                         
           Lola, la cascadeuse










                                                                                              
                                            
                           Naët , le bricoleur







                                       
           Lilie, la star

     
       Coline, la danseuse













                                                                         

                                          





                  Jeanne, la savante
                                                                      


      et Thalia, la choupinette


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique