• Ma p'tite poulette...

    Il y a bien longtemps que je ne suis pas venue sur mon blog, j'ai un peu honte!

    Mais ne croyez pas que je sois restée à rien faire tout ce temps! Bien au contraire, je suis débordée! C'est dur la vie de retraitée, on est toujours sollicité à droite ou à gauche, plus de week-ends ni de vacances, et surtout pas de RTT.

    Enfin bref, l'occasion est trop bonne de refaire surface.

    Eh oui! il y a du nouveau ici!

    Faut que je vous raconte: 3 poulettes sont arrivées et il a bien fallu leur préparer un coin sympa.

    Alors, un confortable poulailler   a trouvé sa place au fond du jardin, à l'ombre du grand saule.

    Ma p'tite poulette...

    Ma p'tite poulette...

    Et les trois mémères s'y sont vite habituées.

    Ma p'tite poulette...

    Ma p'tite poulette...

     

    Elles vont et viennent dans leur enclos, sous l'oeil attentif et intéressé de notre féroce chien de garde qui aimerait bien entrer et faire une partie de chat-perché.

    Ma p'tite poulette...

    Mais pour ce qui est de jouer avec les poules, la place est déjà prise!

    Ma p'tite poulette...

    3  poulettes de races différentes:

    Toinette, une Faverolles, qui a la particularité de ressembler à un hibou, avec sa barbe et ses favoris. Pour l'instant c'est la plus grosse et la moins farouche, et c'est elle aussi qui m'a déjà pondu 2 oeufs.

    Denise, une jeune de race anglaise, la Sussex, noire et blanche, assez classique. Elle suit la Toinette comme son ombre.

    Et Jacquotte, de race Wyandotte, au plumage élégant, plumes blanches marginées de noir. Je n'ai pas encore réussi à l'approcher, elle est plutôt craintive.

    Difficile de choisir entre toutes ces races de poules, il y en tellement, des naines, des géantes, des originales avec des pompons sur la tête, des magnifiques aux plumes chatoyantes etc... J'ai choisi celles-ci à cause de leur grande taille qui , je l'espère, intimidera un peu le chien, et aussi parce que , compte-tenu de leur poids , elles ne sont pas sensées voler beaucoup.

    Ma p'tite poulette...

    Et voilà comment ma petite basse-cour s'agrandit. Et...ne comptez pas sur moi pour vous inviter à partager une poule-au-pot, mes poulettes ne sont pas destinées à la consommation!

    « Sicile insoliteMr et Mme Chocolat »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 20 Octobre 2016 à 08:03

    moi, j ai un faible pour la blanche à cou noir , jaquotte ?  elle est élégante et...un peu crâneuse

    je trouvais dommage qu il n y ait pas de coq, mais je ne l'ai pas vu du premier coup, caché derrière l arbre !!

    bisous

    2
    micheleinfo
    Jeudi 20 Octobre 2016 à 09:05

    Merveille de poulailler. J'ai connu ce bonheur de la basse-cour avec des caillennes... il y a bien longtemps quand nos enfants s'émerveillaient. Longue vie aux poulettes. Amitiés.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :